Partager la connexion de son PC

Prérequis : bénéficier des droits d’administration sur le poste, ou demander à un administrateur de suivre la démarche ci-dessous

scissors-cut-cable-connected-to-laptop-isolation-whi-disconnecting-internet-scissor-41842372

Au travail, j’ai une connexion filaire (ethernet) et rien d’autre. L’ennui, c’est que mon iPad est un modèle WiFi only… pas simple d’en tirer profit dans ces conditions. Heureusement, je suis tombé sur cet article : http://www.pcastuces.com/pratique/windows/8/hotspot_wifi_windows_8/ Je le remets en forme ici, pour pouvoir le retrouver facilement et en faire bénéficier mes collègues.

Lire la suite

Publicités

De l’usage délicat d’un document projeté depuis un ordinateur

« Quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt ». Ce proverbe chinois bien connu parfois attribué à Confucius, quel professeur n’a pas éprouvé au moins une fois l’envie de le clamer pendant un cours ? Non pas que les élèves soient des idiots, mais il faut bien admettre que pour de jeunes auditeurs – plus ou moins contraints d’assister à un cours – le fond est rarement plus attirant que la forme. Passons vite sur les causes, auxquelles nous n’arriverons pas à faire un sort dans cet article, et voyons comment on peut limiter les sources de distractions susceptibles de s’interposer entre le document et l’attention de l’élève.

Lire la suite

Quelle version de LibreOffice installer sur votre poste ?

À l’heure actuelle, trois versions de LibreOffice sont disponibles : 4.0.6, 4.1.4 et 4.2.0. Laquelle installer et utiliser ? Je préconise un principe simple : n’utiliser que les versions X.y.6 du logiciel.

Les versions X.y.6 de LibreOffice sont nommées « en fin de vie » par les développeurs. Le terme peut faire peur, mais ce serait passer à côté de leur intérêt : ce sont les versions les plus solides et les plus profondément déboguées de leur branche du logiciel. Entre la sortie d’une X.y.0, qui apporte de nouvelles fonctions, et d’une X.y.6 stabilisée, des centaines de bogues ont été corrigés. Les versions « jeunes », qui introduisent de nouvelles lignes de code, sont bien moins stables.

Lire la suite

Se mettre au LaTeX

Pour les lecteurs perplexes, il est ici question de LaTeX, le langage informatique conçu pour écrire un texte selon les règles de l’art typographique, en ligne de code. Ce système a ses détracteurs et ses enthousiastes, et souvent pour les mêmes raisons : il demande un apprentissage initial un peu aride, mais il permet une très grande souplesse par la suite.

Lire la suite

Bloguer avec Byword

Depuis hier, Metaclassics propose une mise à jour majeure de Byword, son éditeur de texte pour iOS et OS X. Cette application est devenue pour moi incontournable. Ce n’est pas, et de loin, la seule application du genre, mais elle possède une cohérence et une esthétique particulièrement fortes et élégantes qui me l’ont fait préférer aux autres. Les thèmes sobres qu’elle propose permettent d’être à l’aise avec la saisie de texte en toute circonstance. Son orientation vers la saisie de code en Markdown la rend aussi apte à écrire un texte qu’à mettre en page du HTML. Son intégration d’iCloud et de Dropbox, au choix de l’utilisateur, avec un navigateur intégré, offre une souplesse appréciable.

Lire la suite

LibreOffice dépouillé

À moins d’avoir une approche typographique de la mise en page, travailler efficacement avec un traitement de texte demande de se pencher sérieusement sur les styles. J’ai personnellement décidé d’épurer l’interface de LibreOffice Writer en retirant tous les éléments de mise en forme directe. Je préfère me concentrer sur le styliste, outil remarquable centré sur les styles et qui permet d’avoir tous les paramètres à la portée d’un clic droit sur le style utilisé.

Lire la suite

LibreOffice 4

L’arrivée de la nouvelle version majeure de LibreOffice se fête. Quand on est habitué au confort de Pages, avec son Inspecteur de bien meilleur aloi que le système vieillissant des barres d’outils, on rêve de progrès plus nets du côté de l’interface. En ce qui concerne les fonctionnalités, c’est un régal. Gratuite, LibreOffice s’affirme comme une suite bureautique puissante et crédible face à Microsoft Office.