De l’usage délicat d’un document projeté depuis un ordinateur

« Quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt ». Ce proverbe chinois bien connu parfois attribué à Confucius, quel professeur n’a pas éprouvé au moins une fois l’envie de le clamer pendant un cours ? Non pas que les élèves soient des idiots, mais il faut bien admettre que pour de jeunes auditeurs – plus ou moins contraints d’assister à un cours – le fond est rarement plus attirant que la forme. Passons vite sur les causes, auxquelles nous n’arriverons pas à faire un sort dans cet article, et voyons comment on peut limiter les sources de distractions susceptibles de s’interposer entre le document et l’attention de l’élève.

Lire la suite